30/03/2005

Origines

En 1749, Giacomo Justerini de Bologne, tomba amoureux d'une chanteuse d'opéra qu'il suivit à Londres, emportant avec lui de nombreuses recettes de liqueurs crées par son oncle, distilleur. Il s'associa à un anglais, George Johnson, et tous deux s'installèrent comme négociants de vin. En 1760, Justerini retourna dans sa patrie, et la même année, le roi George III honora la compagnie d'une des huit Ordonnances Royales. Les fils du fondateur, appelé aussi George, s¹installa à Argyll Street à Glasgow en 1872 en tant que commercant de vins et cigares, avec énormément d¹interet à l¹export, principalement pour leurs marques Old Glenlivet et Talisker. En 1831, l'affaire fut rachetée par Alfred Brooks, un riche gentleman - on dit que ses jardins de St John Wood étaient suffisament grands pour abriter une battue à la bécassine. (La compagnie devint Justerini & Brooks, et installa ses bureaux dans Regents Park). Se rendant compte du potentiel du whisky blended, J&B fut l'une des premières compagnies à acheter des stocks de whisky mature pour fabriquer son propre blend. Celui-ci fut appelé 'Club' (et est encore en vente dans les boutiques J&B de St James Street à Londres et de George Street à Edimbourg). Pendant la 'Prohibition', la compagnie développa une marque spécialement crée pour le marché américain, J&B Rare, et lorsque la 'Prohibition' s'acheva en 1933, leurs activités se révélèrent source de profit à New York et dans sa région. Au début des années 1950, J&B s'associa à une autre companie et devinrent United Wine Traders Ltd; à la fin des années 50, elle avait conquit l'Amérique. Sur cette base solide et renforcée par son association avec WA Gilbey Ltd, les fabricants de gin de Londres, la marque conquérit le monde. De nos jours, J&B est le second whisky blended le plus populaire dans le monde.


17:16 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

très très très intéressant tout ça....

Écrit par : Hmmmmmm | 30/03/2005

... Nest-ce pas

Écrit par : Justerini | 30/03/2005

3500 Je suis ta 3500!!! visiteuse!!!
Mais bon, plus rien à fouetter, t'en as, quoi!!!!

Boude, Lou!!!

Écrit par : Lou | 30/03/2005

hein? c'est quoi ce commentaire là????

Écrit par : Amaretto | 30/03/2005

Tsé quoi? Ben... vivement ce soir...

Écrit par : V. | 31/03/2005

Hips ! M'a bien fait rire, ton petit commentaire chez moi.

Écrit par : Lato | 01/04/2005

Les commentaires sont fermés.