28/02/2005

Feeling good

La vie est parfois surprenante. On se réveille un matin et on se rend compte que quelque chose a changé. Comme par magie, d'un coup, sans prévenir...
Et on voudrait que ça ne s'arrête jamais, tellement c'est beau...
 
Bin merde, j'ai une de ces putains de pêche moi !

 
 

It's a new dawn
It's a new day
It's a new life
For me
And I'm feeling good

11:25 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

27/02/2005

Need for sleep

Fatigué
Epuisé
Exténué
Explosé
Déchiré
Cassé
Et tout ce que se termine en "é" désignant mon état physique actuel de la semaine en cours qui s'achève incessamment sous peu dans le jour qui arrive en ce dimanche.

Par contre, plein de trucs en "eux" désignant mon état mental de la semaine en cours blablabla...

Bon, j'enlève les allumettes anti-endormissage de mes yeux et je m'endormisse jusqu'en mai.

Bonne fin d'hiver à tous et à demain


03:07 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

25/02/2005

Vic

Vic,
 
Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic...

10:17 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

23/02/2005

The Geek

Dans le bureau en face du mien, y'a une drôle de tribu. Des barbares qui ne disent jamais bonjour, sont incapables de lever les yeux du sol et doivent avoir de sérieux problèmes intestinaux parce que c'est pas possible de tirer une gueule comme la leur en ayant un transit normal.

L'un d'eux, le chef de la bande probablement, est un cas spécifique qui demande une étude approfondie...
Je viens d'ailleurs de le croiser dans le couloir et c'est franchement triste à voir.
 
Description succinte :

- Pull noir serrant orné de pellicules à hauteur des épaules
- Pantalon en velours bordeaux ('fin, je crois) tombant fièrement à mi-hauteur des chevilles
- Chaussures composées d'un subtil mélange de mocassins style 80's et écrase-merdes 90's
- Cheveux gras plaqués sur le crâne, raie côté droit et décoration identique aux épaules
- Peau ruisselante assortie aux cheveux
- Lunettes 70's

 
Pour ceux qui connaissent Gérard Languedepute, c'est le même mais avec un sens de l'humour nettement moins développé (quoique j'en sais rien en fait, vu que j'ai jamais entendu le son de sa voix).
 
Mais moi, je ne l'appelle pas Languedepute. Non que non. Moi je l'appelle le Geek. Parce qu'un Geek, c'est toute la description reprise ci-dessus avec en plus un amour inconditionnel et unique pour l'informatique.
 
Finalement, il est marrant le Geek ! Moi il me fait bien rire.
Le problème, c'est qu'il le sait pas.

 
J'ai honte parfois. Heureusement, ça dure jamais...

17:21 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |

22/02/2005

Je voudrais...

 entendre le son de ta voix
 danser avec toi
 passer mes doigts dans tes cheveux
 connaître tes goûts
 aimer tes habitudes
 m'allonger tout contre toi
 me réveiller à tes côtés
 me sublimer pour toi
 partager tes douleurs
 embrasser ta nuque
 frôler tes lèvres
 sentir ton désir
 imaginer le futur avec toi

 te faire sourire
 te tenir la main
 te carresser la peau
 t'apprendre ce que j'aime
 te regarder dormir
 te faire sentir mon odeur
 te consoler
 te rassurer
 te surprendre chaque jour
 te faire frissoner
 t'aimer comme personne


Je te voudrais...

... juste toi


23:39 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Very soon my little honey

I'm going to take my time
I have all the time in the world
To make you mine
It is written in the stars above
The gods decree
You'll be right here by my side
Right next to me
You can run but you cannot hide

Don't say you want me
Don't say you need me
Don't say you love me
It's understood
Don't say you're happy
Out there without me
I know you can't be
'Cause it's no good

I'll be fine
I'll be waiting patiently
Till you see the signs
And come running to my open arms
When will you realize
Do we have to wait till our worlds collide
Open up your eyes
You can't turn back the tide

Don't say you want me
Don't say you need me
Don't say you love me
It's understood
Don't say you're happy
Out there without me
I know you can't be
'Cause it's no good

I'm going to take my time
I have all the time in the world
To make you mine
It is written in the stars above

Don't say you want me
Don't say you need me
Don't say you love me
It's understood
Don't say you're happy
Out there without me
I know you can't be
'Cause it's no good

00:38 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

21/02/2005

Décision

C'est décidé.
Je vais changer.
Irrévocable.
 
Bye bye Just' le bon copain...
Bonjour Just' le baratineur !
 
Ca va chier... grave !

00:38 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

18/02/2005

C'est une belle journée

Je suis de bonne bonne bonne bonne humeur ce matin, y'a des matins comme ça...
C'est la fêêêêêteeeuuuu, la fêêêêêêêteeeeeeuuuu !

 
Et je tenais à le dire afin de mettre un peu de bonne humeur sur ce blog qui, selon certaines rumeurs, serait sinistre.
 
Bonne journée à toutes et tous, que celle-ci vous apporte joie et bonheur !
 
Non, j'déconne là...

09:58 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

17/02/2005

Réflexions matinales

1. Je ne comprendrai décidément jamais les femmes.

2. J'abandonne dès aujourd'hui toute tentative de compréhension du comportement féminin.


08:31 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

16/02/2005

Zen

Hier soir, je suis allé manger Albanais. C'était très bon et les serveurs étaient très sympas (et je ne dis pas ça parce que je suis un gros trouillard).
Après avoir réglé la note, certes salée, je m'en alla récupérer mon automobile, chanceusement garée non loin de l'endroit hautement touristique de notre belle capitale.
Tout en discutant avec la personne assise à ma droite, je scruta mon petit rétroviseur avant de m'embarquer sur la chaussée, ceci dans le but d'éviter tout contact malencontreux avec une autre bête à roues.


A ce moment, je vis bel et bien deux phares arriver, je l'avoue. Mais étant donné la distance suffisamment éloignée nous séparant, j'entrepris de m'engager calmement on the right of the bloody street. Malheureusement, mon insertion ne sembla guère plaire aux deux phares, pourtant lointains...
 
En effet, je les vis tout à coup se rapprocher à très vive allure de mon gentil pare-choc qui, je le pense aujourd'hui, a du subitement passer du noir au blanc (c'est con comme phrase mais tant pis, je la laisse). Une fois collés à ma pauvre plaque qui n'avait pourtant rien demandé, les deux phares augmentèrent subitement leur intensité et fûrent aussitôt rejoints par un bruit sonore des plus désagréables (tuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuutttttt, ou un truc dans le style).

Légèrement surpris mais nullement énervé par cette attitude rocambolesque, je diminua instantanément ma vitesse, dans le seul but d'augmenter la probable tension du méchant monsieur contrôlant les deux phares.

Mission remplie lorsque je vis débouler les deux phares sur la gauche dans un grondement quelque peu surprenant et qui déclencha un petit rire général dans mon automobile.

Mais le rire se transforma en "hhhhhiiiiinnnnnn" (cri de saisissement) lorsque le dépassement fut suivi d'une vilaine queue de poisson et d'un arrêt des plus brutaux au rond-point suivant. Dans un réflex aussi étonnant que calme, j'entrepris de dévier mes roues vers la gauche et de continuer gentillement ma route.

La méchante automobile (qui, faut-il le préciser, arborait le signe des taxis bruxellois sur son toit pouilleux) essaya encore veinement d'animer en moins une bride d'énervement. Mais rien n'y fit, je resta imperturbable face à la connerie humaine.

J'aime parfois à me surprendre, je dois bien l'avouer...

14:41 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

15/02/2005

Frustration

J'en suis à mon troisième paquet de Stimorol, cinquième canette de Coca, deuxième bouteille de Spa et ça passe pas.
Pourquoi est-ce si difficile aujourd'hui ?
 
J'en envie... non... j'ai besoin de fumer !

16:35 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

14/02/2005

Darkness - Part II

Fermer les yeux
Ne plus penser
Chasser les démons
Retomber dans l'insouciant
Pour une vie

Pour une minute
Qu'importe
Mais le ressentir à nouveau
Un jour peut-être
Un autre sûrement

23:46 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Darkness - Part I

Dark angels follow me
Over a godless sea
Mountains of endless falling,
For all my days remaining,

What would be true?


23:42 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Faux gentil

J'adore rendre service au boulot.
 
Si, c'est vrai.

Mais attention ! Pas à tout le monde !
 
Uniquement aux deux ptites brunes dans le bureau d'en face...
 
Les autres, z'ont qu'à se démmerder.
 
Ouais, je suis mauvais.
 
hahahahahahahahahaha (rire démoniaque)

15:56 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

13/02/2005

Ridicule

C'est quand même malheureux d'essayer de regarder un truc à la télé. Prenons ce soir, par exemple...
Et vas-y que je te diffuse un téléfilm à la 6-4-2, une émission où ça gueule dans tous les coins et où finir une phrase relève de l'exploit paralympic, un match de foot qui n'intéresse personne et, must of the must, un bon film avec Aldo Maccione !


C'est pas du beau programme tout ça ? Hein ?
 
Bin non, c'est pas du beau programme tout ça !
 
Je dois cependant admettre que je suis resté branché sur Aldo...
Si.

Et vous savez le pire ? Putain, j'ai honte... Non, peux quand même pas raconter ça sur le net... Si ? Bon allez, j'me lance...

Je suis mort de rire !

Shame on me.

J'espère au moins que mchou et sasseur voudront encore bien me parler après ça...









21:22 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

11/02/2005

One

Il n'y avait pourtant plus aucun espoir. Malgré le prix honteusement exagéré, on s'y était tous mis.

Mais en ce samedi bloody samedi matin, la technologie n'a pu suivre l'acharnement.
A contre coeur, nous avions fait semblant de nous faire une raison en prétextant que de toute façon, c'est vieux, commercial, bien trop cher et qu'ils aillent se faire tuuuuuuuuut ces tuuuuuuuuut de tuuuuuuuuut.
 
Alors que je suis sur le point de m'attacher une pierre à la cheville et de me jeter dans le canal le plus proche afin de nous noyer, ma tristesse et moi, mon ami Nokia me fait sursauter par son ennuyeux "bipbip bipbip".
Et là, comme dans un rêve érotico-érotique, je sens monter en moi une chaleur piquante associée à une excitation juvénile...
Ne les croyant pas facilement, j'ordonne instantanément à mes yeux de relire plusieurs fois ces quelques mots. Force est cependant de constater que ces deux ptits PD me disent la vérité. Mais afin de mettre tout le monde d'accord, j'entreprends de les confronter au juge impitoyable : l'ouie !

 
Moi - Ne me dis pas que ...
S. - Je te l'dis
Moi - NOOOOON !!??
S. - SIIIIIIII !!!

 
Ce 10 juin, Justerini sera au stade pour écouter un vieux groupe de rock et prend déjà son pied rien qu'à penser à tout ceux qui vont pleurer en apprenant cette nouvelle...
 
PS pour S. qui ne passera probablement jamais ici : t'es le meilleur.

12:06 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

10/02/2005

Need a break

J'ai le temps de rien faire cette semaine. Just' par ci, Just' par là ! Mais laissez-moi respirer quoi !
 
Même pas encore su causer avec mon nouveau contact MSN, si ce n'est pour échanger nos projets culinaires d'un soir...
 
Pô une vie ça...


15:22 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

09/02/2005

Sans intérêt

Y'a l'autre trou de pète qui a ramené sa tronche aujourd'hui. Pour celles et/ou ceux qui ne suivent pas mes passionnantes aventures, l'autre trou de pète, c'est mon boss.
A l'image de mes honorables collègues, j'ai eu l'immense honneur de m'entretenir entre quat'zyeux avec lui. Comme d'hab, il n'en est rien ressorti, si ce n'est que je me demande de plus en plus comment il est arrivé jusque là...


Soit. Il nous a quand même invité au resto, ce qui, finalement, est le minimum légal : quand on est incapable de se faire apprécier par sa communication, on peut toujours essayer par le pognon !
Pas d'bol, c'est raté...

Quant à son choix de pousse-café, je préfère le taire afin de ne froisser personne (pour info, on est allé à l'italien).
 
Sur ce, vais un peu lui frotter la manche. Faux-cul comme je suis et con comme il est, ça risque de marcher...

16:12 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

08/02/2005

Surprenant

Hier soir, je suis allé dans un endroit bondé.
Dans cet endroit bondé, il y avait beaucoup de bars.
Dans chacun de ces bars, ils vendaient du breuvage qui rend l'haleine dégueu, qui fait pousser le bide et travailler la vessie plus qu'à son habitude.
Et malgré ce breuvage dont je me suis délecté (avec remords ce matin), malgré les 1001 tentations, j'ai fumé............ zéro cigarette.

 
Justerini, je t'aime.

11:23 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

07/02/2005

A jamais

Boulettes-man n'est plus
Hop
Envolé

Reste plus qu'à foutre le feu à son PC et à chanter autour


AHAHAHAHAHAH !!! (bon débarras, mozeur-fuqueur)








16:31 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

06/02/2005

Blue sky

C'est seulement quand je me suis enfin décidé à mettre le nez dehors aujourd'hui que je me suis rendu compte du temps qu'il faisait. J'ai eu soudainement une envie irrésistible de remonter mon super barbecue rouillé contenant encore les cendres du dernier emploi, de foncer acheter quelques petites brochettes dégoulinantes et de me servir un bon petit breuvage à l'anis (avec 2 glaçons sinon c'est pas bon), le tout torse-poil in the middle of the terrasse...
 
Je me suis légèrement emballé, certes.
 
Et puis en plus, ça fait un peu Camping Cosmos comme décor...

19:53 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

04/02/2005

A l'affiche

En me rendant dans mon snack préféré parce que c'est le seul potable et que la madame qui sert est super gentille, je n'ai pu résister à l'envie de mater quelque peu le petit dépliant déposé sur le comptoir et dans lequel j'ai pu voir les derniers films à l'affiche.

Bien-sûr, y'a La Chute dont j'ai eu la critique de la mort qui tue et qui m'a donné fortement envie d'aller dépenser 7€.

D'un autre côté, Bob l'éponge me tente vachement aussi... Ca a l'air bien cool Bob l'éponge, surtout quand Bob l'éponge brave tous les dangers face au méchant dont la voix est doublée par Nikosdelastarac. Bref, du grand n'importe quoi que j'irai probablement voir avec Poussin assez rapidement...

Mais je pense que, finalement et après une très longue réflexion, je vais me laisser tenter par Espace détente.
Oui, j'entends déjà les "Pfff... quel looser ce Justerini, c'est quoi encore que ce film à la mords-moi-l'noeud ?". Mais je m'en masse, je ferai abstraction des méchancetés gratuites et j'irai voir mon film.
Tout simplement parce que je suis fan de Caméra-café, de Jean-Claude Convenant et aussi d'André (surtout quand le-dit André se met à casser la gueule à Sylvain).

Et puis j'ai pas envie de réfléchir. Et puis je fais ce que je veux, t'façon.

14:34 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Fighting morning

Franchement, suis pas fan du tout du tout du tout de Metallica.
Mais faut avouer que le matin, ça vous réveille les neurones. Voire même que ça vous les met en activité intensément agressive.


Bref, je suis en train d'écouter le Black album (le seul que je sois capable d'écouter entièrement sans être rapidement pris de convulsions vomitiques) et je commence à avoir la nuque en miettes.
Donc si vous voyez un gars devant un protable avec un écouteur dans l'oreille qui fait des mouvements brusques et virils d'avant en arrière, c'est môa...

 
hhhhooooooaaaaaaaaaaaaaarrrrrrrr !!!! (-> comme ils disent dans presque toutes leurs chansons)

11:33 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

02/02/2005

Boulettes-man

Etant donné que je n'ai aucune résistance à la pression et que je
ne sais pas dire non à une femme, voici un nouveau post hautement
intellectuel et interessant, comme d'hab.


Ici, dans notre petit bureau d'exclus (j'expliquerai une autre
fois pourquoi), y'a un gars qui est vraiment un gros dégueu.
Déjà, quand il arrive le matin (pour info, il arrive après moi, ce
qui constitue déjà un bel exploit de glandouille matinale), il a
une tête de junkie des sixties. A mon humble avis, la douche est
une notion étrangère à sa conception de la vie.

A mon immense bonheur, cet espèce de détritus ne "travaille" point
face à moi. Je n'ose en effet imaginer l'odeur nauséabonde
s'extirpant de ce qui lui sert à grossir son gros cul pouilleux.

Mais tout ça, c'est rien encore !
 
En effet, ce mutant interplanétaire (qui devrait ouvrir un blog
pour raconter ses aventures) se cure le nez du matin au soir. Et
quand je dis "se cure le nez", se laboure serait bien plus
correct.
J'ai jamais vu quelqu'un faire autant de tours narinal (ou narinaux) en une
journée. Et vas-y que je tourne encore et encore, jusqu'à ce qu'une minuscule mouflette sorte de ce garde-manger (sais d'ailleurs pas comment il fait pour en sortir autant).
Et oui ! Je dis bien "garde-manger" ! Parce que, évidemment, les
sortir c'est bien. Mais les manger... c'est mieux !


Vous aurez donc compris que le titre de ce post n'est rien d'autre
que le super surnom que je lui ai trouvé...
 
Bref, il est immonde ce pey. En plus, il a les doigts dégueux
(ceci dit, normal vu son activité intense), il traine les pieds en
marchant et son bureau ressemble à une poubelle.

 
Je l'aime pas, je l'aime pas, je l'aime pas. Beeeerrrkk. Fait gerber.
 
Casse-toi tu pues.



15:14 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |