20/04/2005

Venin copiée

J'aime pas:
 
être fatigué, quand un magasin est fermé, le thé aux pommes, tousser et pas savoir cracher après, bafouiller au téléphone, les bouffes où y'a pas assez, les gonzesses qui savent pas s'habiller, la clim' qui marche pas, être ruiné, ma maison communale, l'accent carolo, roter le vomi, faire le plein d'essence quand y fait froid, le mot carburant, le mot soulier, le mot blouse, le mot diner pour désigner le souper, le mot auto, la macédoine de fruits, la pistache, bouffer pas assez gras, pas bouffer assez, puer du bec le matin, ceux qui puent de la vieille gueule toute la journée, les agrafes, marcher avec des pompes trop serrantes, mes tifs trop longs sur mes oreilles, ceux qui se tiennent trop bien à table, les non drôles, qu'on ne se foute jamais de moi, me ronger les ongles, l'odeur du tipex, payer mes factures, passer devant le rayon des surgelés, ne pas pouvoir passer la 5ieme, la voir malade,
les photomatons, le fromage, avoir froid, TF1, RTL, AB4, ceux qui se foutent en double file, ceux qui tournent sans mettre leur putain de merde de cligno, être vaseux après une sieste, ma chaise de bureau à la maison, lècher les enveloppes, faire des fautes, le bruit, ne pas pouvoir me currer le nez parce que je suis avec
des gens, le riz, les intérieurs kitschs, prendre l'autocar, me répéter, la plupart de mes collègues, les films nuls, les magazines où y a trop pub, bouffer à heures fixes, bouffer trop tôt, sourire bêtement, Fernand Reynaud, les chansons françaises ringardes, rater des concerts sauf si c'est pour une super raison de la mort, voir une pouff' de merde qui porte un jean's et qui le rentre dans ses bottes et qui me regarde de haut, les nouvelles chanteuses qui se sentent obligées de trémolosser leur voix, dormir sur le dos, me lever, conduire saoûl, les spectacles Disney, me faire chier, qu'on me prenne la tête, "Les visiteurs 2", sursauter, l'odeur de la merde, avoir le palais de la bouche qui chatouille, m'essuyer avec un essuie mouillé quand je sors de la douche, porter un calbut américain, les vilaines, les cageots en tout genre,
ceux qui se croient beaux ou intelligents, Denis Brogniart, les chocolats servis avec le café dans les restos, les fruits confits, les faux branchés, les lampes plafonnier, les incultes, les ciseaux qui coupent pas, les élastiques qui pètent à la gueule, quand le lait ne sort pas du frigo, quand l'eau est pas assez froide, les crayons, l'administration, le chômage, les jours qui précèdent un déménagement, ma vie sans elle, les tissus qui grattent, avoir une étiquette, avoir un gros bouton impetable sur la gueule, remplir des formulaires, nier que je me suis trompé, ne plus fumer de clopes de pause, faire des formations pour le boulot après le boulot, qu'on me donne du boulot à la con, bosser connement quoi, aller au resto sans boire un minimum d'alcool, marcher, ne pas être sur une photo, ...

 
J'aime pas copier non plus.
 
Ah non, ça je déteste...

13:47 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

17/04/2005

Turkey

Intitulé officiel : république turque
Superficie : 780 000 km² (une fois et demi la France, 26 ½ fois la Belgique)
Population : 70 millions d'habitants.
Capitale : Ankara ( 4 millions d'habitants).
Langue : Le Turc
Religion : Pas de religion officielle mais la population est musulmane à 90%.
Institutions politiques : la Turquie est une démocratie parlementaire. La Grande Assemblée turque, élue par tous les citoyens âgés de plus de 19 ans, est l'héritière directe du Congrès réuni par Atatürk au lendemain de la guerre d'Indépendance (début des années 20). Le président, élu par l'Assemblée pour sept ans, est censé se placer au-dessus des partis, symbolisant la nation. Il nomme le chef du gouvernement qui détient la réalité du pouvoir.
Président de la République : Ahmet Necdet Sezer. Le président de la république est élu par le Parlement pour 5 ans.
Parti au pouvoir: Parti de la justice et du développement.
Chef du gouvernement : Tayyip Erdogan

Population:
Hiver: 49.000  Eté: 400.000 
Altitude:
Niveau de la mer
Aéroports:
Izmir: 75km. Bodrum: 120 km.
Transferts:
Car, taxi, minibus, midibus.
Températures moyennes (degrés Celsius):Jan: 6/12, Fev:5/12, Mars: 6/14, Avril: 12/20, Mai: 17/25, Juin: 22/32, Juillet: 25/38, Août: 25/38, Sept: 20/30, Oct: 16/25, Nov: 12/18, Dec:8/14

21:25 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

13/04/2005

Repeat after me

Argh!
Ok bill
Ok?

Ok bill
Ok?

Argh!

Argh!

Ok bill
Ok?

Argh!

Argh!

Argh!

Ok bill
Ok?

Argh!

 
Lemon Jelly - The Shouty Track
 
 
Bon bin je crois que je vais m'en sortir niveau paroles pour mon concert de ce soir moi !

16:54 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

12/04/2005

Etat des lieux

Amaretto sort de nouveau des feintes à 2 balles que j'aime

Venin râle sur tout et n'importe quoi comme jamais

Justerini est hyper content des deux phrases ci-dessus

 

Et quand Justerini est hyper content, il vomit... (merde, mon clavier)







17:42 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

08/04/2005

Au secours

JH en détresse recherche de toute urgence :
 
- oreiller moelleux
- couette épaisse
- double Dafalgan
- sandwich thon mayonnaise
- grand coca très frais et très pétillant
- 48 heures de sommeil non stop
- pied de biche (pour me sortir la tête du cul)

 
C'est marrant comme j'ai l'impression que je vais mourir là tout de suite...

11:02 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

07/04/2005

Information request

Quelqu'un sait d'où vient l'expression "Chaud comme une baraque à frites" ?
 
Merci.

15:29 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

06/04/2005

Life is life

Là où que je travaille, y'a un semblant de machine qui fait du semblant de café dans un semblant de goblet.

Autour de ce semblant de machine, on trouve des semblant de gens qui ont des semblant de discussions sur un semblant de vie.

Dans ce semblant de vie, ils ont un semblant de maison dans un semblant de ville dans un semblant de pays.

A l'intérieur de ce semblant de pays, un semblant d'employé se demande pourquoi il doit accomplir son semblant de travail.

Ce semblant de travail lui permet de payer son semblant de logement et de remplir son semblant de frigo.

Heureusement pour ce semblant d'employé, son semblant de salaire va lui permettre de s'offrir des putains de véritables vacances !
 
J'aime ma vraie vie.

11:10 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

04/04/2005

Putain de boulot

Moi je voudrais du football
Des avant-centres et des goals
La plus haute marche du podium
Les récompenses quoiqu'on en pense
Ca aide à oublier
Ces journées perdues
Où j'fais n'importe quoi
Où j'fais n'importe quoi
N'importe quoi
Je fais n'importe quoi
Je fais n'importe quoi

11:23 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

01/04/2005

Bowling

J'aime pas le bowling

15:01 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

SSS

Sea, Sex and Sun

12:54 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/03/2005

Origines

En 1749, Giacomo Justerini de Bologne, tomba amoureux d'une chanteuse d'opéra qu'il suivit à Londres, emportant avec lui de nombreuses recettes de liqueurs crées par son oncle, distilleur. Il s'associa à un anglais, George Johnson, et tous deux s'installèrent comme négociants de vin. En 1760, Justerini retourna dans sa patrie, et la même année, le roi George III honora la compagnie d'une des huit Ordonnances Royales. Les fils du fondateur, appelé aussi George, s¹installa à Argyll Street à Glasgow en 1872 en tant que commercant de vins et cigares, avec énormément d¹interet à l¹export, principalement pour leurs marques Old Glenlivet et Talisker. En 1831, l'affaire fut rachetée par Alfred Brooks, un riche gentleman - on dit que ses jardins de St John Wood étaient suffisament grands pour abriter une battue à la bécassine. (La compagnie devint Justerini & Brooks, et installa ses bureaux dans Regents Park). Se rendant compte du potentiel du whisky blended, J&B fut l'une des premières compagnies à acheter des stocks de whisky mature pour fabriquer son propre blend. Celui-ci fut appelé 'Club' (et est encore en vente dans les boutiques J&B de St James Street à Londres et de George Street à Edimbourg). Pendant la 'Prohibition', la compagnie développa une marque spécialement crée pour le marché américain, J&B Rare, et lorsque la 'Prohibition' s'acheva en 1933, leurs activités se révélèrent source de profit à New York et dans sa région. Au début des années 1950, J&B s'associa à une autre companie et devinrent United Wine Traders Ltd; à la fin des années 50, elle avait conquit l'Amérique. Sur cette base solide et renforcée par son association avec WA Gilbey Ltd, les fabricants de gin de Londres, la marque conquérit le monde. De nos jours, J&B est le second whisky blended le plus populaire dans le monde.


17:16 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

27/03/2005

X-Man

Je fais un petit retour pour pousser une gueulante.

Les journalistes me font chier.

Xavier Malisse, actuel meilleur joueur de tennis belge et talentueux personnage, a peté les plombs ce week-end lors d'un célèbre tournoi. Pas de chance pour lui, tout a été filmé. Et, je dois bien l'admettre, c'était pas beau à voir : il a insulté l'arbitre, crié comme un putois et explosé sa raquette sur les abords du terrain.

Là où ça m'a gonflé, c'est quand j'ai vu ces tocards de merde de journalistes en remettre une couche en affirmant que "ce n'est pas un exemple pour les jeunes".
Mais putain ! Pour qui ils se prennent pour juger un sportif qui leur permet de gagner leur petite vie de merdasse ? Et McEnroe ? C'était un exemple pour la jeunesse ça ?

Je hais les gens qui jugent sans savoir (-> c'est surtout ça le but du post je pense).

Putain, ça fait du bien...

Sur ce, je retourne dans ma retraite.


20:40 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

15/03/2005

Ciao

Justerini tire sa révérence...

14:53 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (16) |  Facebook |

14/03/2005

Paprika

- Ca va mon Poussin ? Tu boudes ?
- Nan
- T'es sûr ?
- Oui
- Ah bon

 
2 minutes plus tard...
 
- Hé Parrain, j'ai un secret à te dire.
- Ah chouette !
- Viens on va se cacher...
- Si tu veux mon chéri
- (tout doucement dans l'oreille de Parrain) y'a pas des chiiiiiiips ?
- Héhéhéhé
- Tu l'dis pas hein Parrain ! C'est not'secret !
- D'ac mon Poussin.

 
23 secondes plus tard...
 
- Qui veux des chiiiiiiiiiips ?
- Moooooooooiiiiiiiiiiiiiiiii !!

 
Super Parrain a encore frappé !

16:04 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

11/03/2005

Bloc Party

Envie de rentrer...
Envie de télé...
Envie de surfer...
Envie de pieuter...
 
Download de http://www.blocparty.com/downloads/mp3/bloc_party--banquet_(phones_disco_edit).mp3
 
Ecoute......
 
Ré-écoute.....
 
Et....
 
Envie de danser jusqu'au bout de la nuit !
 
 
 
 

16:51 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

10/03/2005

Médecine douce

Ca faisait trois jours que j'avais mal à la tête et au bide.
Hier, j'ai fait du sport.
Après le sport, j'ai bu quelques canettes rouges.
Aujourd'hui, je ne sens plus rien.

 
Est-ce bien normal ?

10:45 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

09/03/2005

Après vous

Y'a pas à dire, je suis champion du monde de frottage de manche.

J'étais tranquillement en train de faire une vidange urinaire lorsque l'un des grands chefs (qui lui, n'est pas un trou de pète) entra et s'installa à mes côtés.
Quelques flatteries ("Mais c'est une véritable trompe mammouthienne que vous arborez là !") et blagues douteuses ("Oui, moi on m'appelle pine d'huitre") plus tard, je lui cèdasse ma place au rinçage de doigts.
 
Ensuite, alors qu'il était en train de se sécher les mimines, je me dépêchâte de me laver les miennes afin de lui ouvrir la porte et lui souhaitassioner une excellente journée.

 
Mais c'est po suffisant.
 
La prochaine fois, je lui égoûte le scampi myself.

12:07 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

08/03/2005

This is my church

This is my church
This is where I heal my hurt
It's a natural grace
Of watching young life shape
It's in minor keys
Solutions and remedies
Enemies becoming friends
When bitterness ends
This is my church


This is my church
This is where I heal my hurt
It's in the world I become
Content in the hum
Between voice and drum
It's in change
The poetic justice of cause and effect
Respect, love, compassion
This is my church
This is where I heal my hurt
For tonight

15:07 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

07/03/2005

Autour d'une bière

PA - Elle a un regard splendide, elle est intelligente, elle a de l'humour, bref elle est incroyable cette femme !
Just' - Ouais bin t'as pas seulement envie de la baiser quoi, t'es amoureux en plus !
PA - ...
Rest of the assemblée - AHAHAHAHAHAHAHAH !!

Y'a pas à dire, on sait rire.


18:07 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

C'est une belle journée

Il y a deux jours que je déteste dans la semaine : le dimanche et le lundi. Le dimanche, parce que c'est la veille du lundi et le lundi parce que c'est le lundi.
Pour une fois dans ma life, j'ai eu un excellent dimanche de chez excellent dimanche.

 
Je me suis alors dit ce matin "tiens, ce serait sympa d'avoir aussi un excellent lundi de chez excellent lundi !".
 
Programme du jour :

- MSN de réveillation
- Surfingation around the blogs
- Forçation d'invitage au resto
- MSN de digestation
- Surfingation nimportoù
- MSN de pré-rentration
- Rentration
- Post-rentration

 
Bref, vais pas en foutre une quoi ! Et en plus je suis payé.
 
Mais quelle belle journée !

11:14 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

03/03/2005

By night

Journée interminable.
Non content de passer de longues heures à l'endroit de tortures habituel, je vais devoir me coltiner un supplément.
Je rassure tout le monde, j'ai pas eu une retenue comme que quand j'étais à l'école. Tout simplement, mon trou de pète de patron a décidé d'organiser une espèce de formation.
Et, Ô joie, tout ça se passe le soir, après le boulot. Tonight quoi ! Putain, quel fion ce mec.


Bon ok, c'est pas obligatoire, j'avoue. Mais le problème, c'est que môa, pauvre petit Justerini, je vais devoir animer une partie de cette grande fête de merde ! Donc, obligé d'y aller ! Mais quelle arnaque...
 
Comme si j'avais que ça à foutre ! J'ai du venin sur la planche hein mwa !
 
Je l'aimerai décidément jamais ce gros naze.

16:42 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

02/03/2005

Question existentielle

J'ai une question là. Elle peut paraître bizarre, certes.
Mais finalement c'est assez simple.

 
C'est possible de dormir les yeux ouverts ?
 
Parce que là, j'ai l'impression de dormir. Et comme je vois ce que je tape, je me pose la question...
 
Bon, vais me recoucher assis sur ma chaise moi...

14:15 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

01/03/2005

Râlage

Bin oui, j'ai envie de râler, de me plaindre. Et vais po me gêner...


Fait chier ce froid.
Plein l'pète de tousser.
Ras-les-boules d'être crevé.
Par dessus l'fion de bosser sur ces conneries.
Besoin de vacances.
Veux pas aller là où je vais ce soir.
Marre de répéter 36 fois les mêmes choses.
Veux plus faire cette putain de route tous les matins.

Je veux que ma maison sente le white musk.
Je veux que vieux patch sente le white musk.
Je veux que mes vêtements sentent le white musk.
Je veux que ma bouffe sente le white musk.
Je veux que mes pets sentent le white musk (prooooooouuuuuuuuut).

Je veux que ma vie sente le white musk pour toujours, bordel !

Merci, je me sens mieux...


17:19 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

28/02/2005

Feeling good

La vie est parfois surprenante. On se réveille un matin et on se rend compte que quelque chose a changé. Comme par magie, d'un coup, sans prévenir...
Et on voudrait que ça ne s'arrête jamais, tellement c'est beau...
 
Bin merde, j'ai une de ces putains de pêche moi !

 
 

It's a new dawn
It's a new day
It's a new life
For me
And I'm feeling good

11:25 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

27/02/2005

Need for sleep

Fatigué
Epuisé
Exténué
Explosé
Déchiré
Cassé
Et tout ce que se termine en "é" désignant mon état physique actuel de la semaine en cours qui s'achève incessamment sous peu dans le jour qui arrive en ce dimanche.

Par contre, plein de trucs en "eux" désignant mon état mental de la semaine en cours blablabla...

Bon, j'enlève les allumettes anti-endormissage de mes yeux et je m'endormisse jusqu'en mai.

Bonne fin d'hiver à tous et à demain


03:07 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

25/02/2005

Vic

Vic,
 
Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic, Vic...

10:17 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

23/02/2005

The Geek

Dans le bureau en face du mien, y'a une drôle de tribu. Des barbares qui ne disent jamais bonjour, sont incapables de lever les yeux du sol et doivent avoir de sérieux problèmes intestinaux parce que c'est pas possible de tirer une gueule comme la leur en ayant un transit normal.

L'un d'eux, le chef de la bande probablement, est un cas spécifique qui demande une étude approfondie...
Je viens d'ailleurs de le croiser dans le couloir et c'est franchement triste à voir.
 
Description succinte :

- Pull noir serrant orné de pellicules à hauteur des épaules
- Pantalon en velours bordeaux ('fin, je crois) tombant fièrement à mi-hauteur des chevilles
- Chaussures composées d'un subtil mélange de mocassins style 80's et écrase-merdes 90's
- Cheveux gras plaqués sur le crâne, raie côté droit et décoration identique aux épaules
- Peau ruisselante assortie aux cheveux
- Lunettes 70's

 
Pour ceux qui connaissent Gérard Languedepute, c'est le même mais avec un sens de l'humour nettement moins développé (quoique j'en sais rien en fait, vu que j'ai jamais entendu le son de sa voix).
 
Mais moi, je ne l'appelle pas Languedepute. Non que non. Moi je l'appelle le Geek. Parce qu'un Geek, c'est toute la description reprise ci-dessus avec en plus un amour inconditionnel et unique pour l'informatique.
 
Finalement, il est marrant le Geek ! Moi il me fait bien rire.
Le problème, c'est qu'il le sait pas.

 
J'ai honte parfois. Heureusement, ça dure jamais...

17:21 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |

22/02/2005

Je voudrais...

 entendre le son de ta voix
 danser avec toi
 passer mes doigts dans tes cheveux
 connaître tes goûts
 aimer tes habitudes
 m'allonger tout contre toi
 me réveiller à tes côtés
 me sublimer pour toi
 partager tes douleurs
 embrasser ta nuque
 frôler tes lèvres
 sentir ton désir
 imaginer le futur avec toi

 te faire sourire
 te tenir la main
 te carresser la peau
 t'apprendre ce que j'aime
 te regarder dormir
 te faire sentir mon odeur
 te consoler
 te rassurer
 te surprendre chaque jour
 te faire frissoner
 t'aimer comme personne


Je te voudrais...

... juste toi


23:39 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Very soon my little honey

I'm going to take my time
I have all the time in the world
To make you mine
It is written in the stars above
The gods decree
You'll be right here by my side
Right next to me
You can run but you cannot hide

Don't say you want me
Don't say you need me
Don't say you love me
It's understood
Don't say you're happy
Out there without me
I know you can't be
'Cause it's no good

I'll be fine
I'll be waiting patiently
Till you see the signs
And come running to my open arms
When will you realize
Do we have to wait till our worlds collide
Open up your eyes
You can't turn back the tide

Don't say you want me
Don't say you need me
Don't say you love me
It's understood
Don't say you're happy
Out there without me
I know you can't be
'Cause it's no good

I'm going to take my time
I have all the time in the world
To make you mine
It is written in the stars above

Don't say you want me
Don't say you need me
Don't say you love me
It's understood
Don't say you're happy
Out there without me
I know you can't be
'Cause it's no good

00:38 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

21/02/2005

Décision

C'est décidé.
Je vais changer.
Irrévocable.
 
Bye bye Just' le bon copain...
Bonjour Just' le baratineur !
 
Ca va chier... grave !

00:38 Écrit par Justerini | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |